PORTAIL CITE SCOLAIRE
Jean Renoir Bondy

Atelier d’ethnographie urbaine dans le cadre des TPE

24 / 10 / 2016 | Giacomotto Gabriel

Thème 2017-2018 : « Homme - Femme »
Thème 2016-2017 : « L’étranger à Bondy »
« Apprendre à regarder le monde qui nous entoure et à en débusquer, sous l’apparente banalité, la poésie et l’inventivité. »

Classe : 1ES2

Professeurs et partenaire
Mme Horb, M. De Gardelle, M. Ternissien, M. Giacomotto, Association Ethnologues en herbe

Modalités
Il est prévu environ une vingtaine de séances de mi-septembre jusqu’à fin février.
Plages horaires :
• Sur l’heure et demi de TPE hebdomadaire.
• Et éventuellement en complément sur une 1 heure d’AP commune à l’Histoire-Géographie et aux Sciences Economiques et Sociales (SES).

Présentation de l’association Ethnologues en herbe
C’est une association créée pour favoriser l’introduction des sciences sociales dans l’enseignement afin d’aider les jeunes à mieux comprendre la diversité des cultures et déjouer les stéréotypes et préjugés. Elle bénéficie de l’agrément de l’Académie de Créteil.
C’est une équipe d’ethnologues, sociologues, anthropologues, photographes, vidéastes et spécialistes du multimédia qui forme les jeunes à une prise de parole constructive, au dialogue et à l’enquête de terrain. Elle intervient chaque année sur une cinquantaine de sites, essentiellement des écoles primaires, collèges et lycées.
C’est la conviction que l’ethnologie est une clé de compréhension des cultures dans toute leur diversité, y compris des thèmes centraux de l’identité, de l’altérité et des appartenances.
Contact :
Association Ethnologues en herbe
10, rue des Gardes
75018 Paris
info@ethnoclic.net

Objectifs pédagogiques
Ce sont des ateliers d’enquête de terrain animés par deux ou trois intervenants. Ils amènent les participants à se familiariser avec l’enquête de terrain (l’ethnographie du quotidien) et ses diverses techniques (écriture, dessin, photo, enregistrements sonores et visuels, carnets de voyage) et à restituer les résultats de cette enquête sous forme de carnet de terrain, de documentaire vidéo ou photo. L’objectif est bien de déconstruire le réel, le quotidien pour mieux le comprendre et éviter tous les préjugés, notamment sur la notion d’étranger que nous allons traiter.
Etapes :
1. Présenter l’atelier et le métier d’ethnologue, introduire aux notions de base autour de l’ethnologie, la culture, le patrimoine, etc. ;
2. Former à la méthode de l’enquête de terrain, à savoir l’observation participante : apprendre à observer, tenir un « carnet d’ethnologue » (photos, dessins, schémas, cartes), préparer des entretiens, utiliser des enregistrements sonores et visuels.
3. Pratiquer l’enquête de terrain et confronter les points de vue ;
4. Réaliser des supports de restitution de l’atelier : expositions, carnets et panneaux collectifs, documents multimédias (ethnodocs) et expositions virtuelles.

Ce projet prend tout sa place dans le cadre des TPE particulièrement dans la filière ES. Il amène ainsi à la découverte des sciences sociales. Il a par ailleurs aussi pour objectif de familiariser davantage les élèves avec leur environnement proche, souvent méconnu, dans une démarche qui doit favoriser l’engagement citoyen et permettre une restitution du travail accompli en direction d’autres élèves du lycée via par exemple des productions multimédias.