PORTAIL CITE SCOLAIRE
Jean Renoir Bondy

Atelier Sciences-Po

02 / 11 / 2016 | Giacomotto Gabriel

L’atelier Sciences Po du Lycée Jean Renoir a été créé en 2003-2004. Cet atelier, ouvert à tous les élèves de terminale quelque soit leur série, vise à préparer les élèves au concours d’entrée à Sciences Po Paris par la voie des CEP (convention éducation prioritaire).

L’atelier est organisée autour d’une séance hebdomadaire de 2h au CDI qui est encadré par une dizaine d’intervenants : des enseignants de SES, d’HG, de Philo, de Langues et de Documentation ainsi que par des collègues retraités de l’établissement. L’atelier s’est toujours attaché à faire intervenir le maximum de collègues de l’établissement (notamment à travers les oraux d’entraînements) et à valoriser la diversité des profils des intervenants, y voyant une source d’ouverture supplémentaire pour les élèves.

À coté de ces séances hebdomadaires de travail s’ajoute des sorties et des rencontres qui sont organisées ponctuellement au cours de l’année : immersion d’une demi-journée à Sciences Po, balade dans Paris, visite de l’Assemblée nationale, de musées, rencontre d’un élu, d’un journaliste...
Les séances de travail de l’atelier s’articulent donc autour de trois éléments centraux :

le travail méthodologique : comment rédiger une synthèse d’articles, comment choisir ses articles, comment conduire un oral, …,
l’ouverture intellectuelle : présentation des partis politiques, intervenants extérieurs, visites culturelles,
et la préparation aux épreuves du concours : oraux blancs d’entraînement, travail sur dossier de candidature, ….
Si l’un des objectifs évident de l’atelier est de préparer les élèves au concours d’entrée à Sciences Po Paris, le véritable objectif est plus large. Il s’agit de faire acquérir aux élèves de terminale une autonomie dans le travail, nécessaire à leur réussite dans l’enseignement supérieur. Il s’agit également de développer une approche différente, par rapport au cours, du travail intellectuel. A l’atelier l’élève est davantage acteur de son apprentissage à travers la liberté qu’il lui est donné de choisir son sujet mais aussi les réflexions qu’il souhaite mener sur ce sujet. Le travail ne prend pas la forme d’un cours et les intervenants enseignants y développent un autre rapport aux élèves.
Le dernier objectif de l’atelier est d’ouvrir les perspectives d’orientation dans l’enseignement supérieur des élèves et de combattre l’autocensure qui touche une partie de nos élèves.
L’objectif n’est pas donc pas que tous les élèves rentrent à Sciences Po Paris (ce qui n’est pas possible) mais que chacun d’entre eux fasse un choix d’orientation dans l’enseignement supérieur exigeant et qui corresponde à leurs intérêts et leurs possibilités de réussite.