PORTAIL CITE SCOLAIRE
Jean Renoir Bondy

Erec et Enide, Hawa, Souleymane et nous autres

09 / 10 / 2018 | Giacomotto Gabriel

Description du projet 2017-2018

Ce projet a pour ambition de faire entendre un texte classique revisité par une écriture contemporaine dans un court-métrage.

Il s’appuiera sur deux textes : le premier roman de chevalerie de l’histoire, sans doute méconnu des élèves, Erec et Enide de Chrétien de Troyes, et sa réécriture par Manuel Vasquez de Montalban au XXe siècle dans le roman qui porte le même titre, Erec et Enide. Notre ambition est de produire un film-document qui incarne les grandes questions des textes : l’amour courtois, l’engagement et les valeurs humanistes contre le cynisme et la corruption. Liant littérature et cinéma, ce projet a pour ambition d’enregistrer le mouvement de découverte du texte par les élèves, et de travailler avec eux sur la lecture qu’ils en feront et ce qu’ils apporteront à ce texte par leur vécu et leur compréhension. Ce travail permettra ainsi de montrer l’universalité des questions posées par les textes littéraires.

Pour cela, ce projet s’appuiera sur plusieurs partenaires éducatifs : Laurence Garret, cinéaste documentariste travaillant depuis plusieurs années avec un public scolaire ; Juliette Lefèvre, enseignante de Lettres modernes ; Marie-Cécile Michallet, Gabriel Giacomotto, les professeurs documentalistes.

Objectifs artistiques et culturels

Ce projet vise à réfléchir avec les élèves sur le sens d’une œuvre littéraire et sa dimension universelle, porteuse de sens et de questions. L’enjeu de la réécriture d’un texte du Moyen-Age au XXe siècle permet déjà de s’interroger sur les universaux d’un mythe, les valeurs qu’il porte, et ses transpositions dans l’Amérique centrale du XXe siècle ; mais ce projet vise également à réfléchir à une 3e réécriture et à une création artistique, celle des élèves et de leur appropriation de l’œuvre, au XXIe siècle, en région parisienne.

Pour comprendre les deux œuvres étudiées, les élèves constitueront, grâce à un travail avec les professeurs documentalistes, des dossiers sur les contextes historiques et culturels des textes : le Moyen-Age, la chevalerie, l’amour courtois et la question du mariage ; les ONG en Amérique centrale. Ces dossiers auront pour enjeu central de réfléchir à la question de l’engagement dans les deux textes, d’en analyser les déplacements et les invariants.

Classe : Seconde 4

Partenaires : Association ADDOC

Ouverture culturelle

-  Participation au festival de Pantin Coté court
-  Projection du film d’Eugène Green Le monde vivant
-  Participation au festival « Hors-limite »

Trame du projet

Pour créer ce film-document, les élèves auront d’abord à imaginer ses décors à partir du lycée, de la salle de classe. Ils feront un travail (qui s’appuiera sur l’analyse de documents cinématographiques) de transposition : comment, au-delà des mos, rendre l’idée de la péripétie et du décor ?

Calendrier :
-  Plusieurs séances au début de l’année seront consacrées à la présentation et l’analyse du livre de Montalban, du projet, et à la projection d’extraits de films (Nous princesses de Clèves ; Entre les murs ; Le monde vivant).
-  Un travail important pour l’appropriation des textes aurait lieu lors du cours de français et en Accompagnement personnalisé, ce travail d’imprégnation culturelle permettant de développer des compétences transversales et pluridisciplinaires : recherche documentaire, constitution de dossiers, restitution orale et écrite des recherches…
-  Atelier filmique : travail de jeux de rôles et de réflexion sur le décor. Enregistrement es textes en langues étrangères, des corps et des décors.

Restitution

La restitution des recherches des élèves sur le contexte historique et politique des oeuvres donnera lieu à une exposition au CDI. Les élèves auront à réaliser des dossiers ou des affichages donnant à voir le fruit de leurs investigations documentaires.
La projection du film réalisé par les élèves et laurence Garret permettra une restitution globale du projet.